Soutien aux initiatives culturelles concertées

Ce dispositif a pour objectif d’accompagner le développement du territoire et du tissu associatif local au côté des communes et des établissements publics de coopération intercommunale. Cet accompagnement doit permettre de créer un environnement local encourageant les individus et les groupes sociaux à créer, produire, diffuser et distribuer et donner accès à leurs expressions culturelles dans une dynamique de mise en réseau et de mutualisation.

Ce dispositif se construit via une concertation territoriale à l’échelle cantonale ou intercantonale menée sous l’égide des conseillers départementaux.

Qui peut faire la démarche ?

Associations ayant leur siège social en Dordogne
Collectivités de la Dordogne

Quand ?

Projet du 1er janvier au 31 décembre de l’année  
Date réunion de concertation dite plénière

Actions prioritaires

  • les projets faisant intervenir des professionnels de la culture seront soutenus de façon plus incitative. L’expertise sera alors faite par les services et ou les opérateurs départementaux.
  • les projets ayant un caractère novateur par rapport à l’existant et/ou touchant les publics prioritaires du département (collégiens, personnes handicapées, personnes âgées, bénéficiaires des minima sociaux, petite enfance) seront priorisés.
  • le projet doit témoigner d’un effort de renouvellement (des lieux et des contenus) d’une année sur l’autre.
  • une attention particulière sera portée à la conception et la planification du projet , ainsi qu’à sa pertinence au regard du territoire. Par exemple : les objectifs et résultats à atteindre doivent être clairs et mesurables, la stratégie et les moyens mis en œuvre doivent être décrits, une planification claire et réaliste est attendue.    

Critères d’éligibilité 

  • Le dispositif soutient les projets culturels portés par un organisme (association ou collectivité). On entend par projet culturel toute initiative engagée dans un processus de sensibilisation, de transmission, de création, et de diffusion dans le domaine du spectacle vivant (hors spectacle de variété, cabaret, gala), de la lecture publique,  des arts visuels et de la valorisation de la langue et de la culture occitane. Aussi, le dispositif ne peut-il pas être mobilisé pour le fonctionnement courant ou les investissements de l’organisme demandeur.
  • Ces projets doivent se dérouler hors période estivale (juillet/août)
  • Les projets doivent justifier d’un cofinancement public local.
  • Les organismes soutenus doivent avoir au moins un an d’existence et avoir leur siège social sur le territoire sur lequel se déroule le projet.
  • Les projets autour des pratiques amateurs seront soutenus directement pour leur diffusion en priorité sur leur territoire d’appartenance et non par le biais des programmateurs des territoires d’accueil

Rôle du porteur de convention

Le porteur de convention est une structure référente sur le territoire (organisme, centre culturel ou social, communauté de communes…) identifiée par les porteurs de projets culturels comme signataire de la convention avec le Département.
Il est, au côté du conseiller culture du département, l’interlocuteur des services départementaux à savoir :

  • Le signataire de la convention
  • Le référent local sur les modalités d’application du dispositif, sur l’évolution et le dynamisme du tissu associatif.
  • L’organisateur de réunions intermédiaires.
  • Le relais administratif garant :
    • de la remise de dossiers complets (conformément aux pièces exigées dans les dossiers de demande de subvention),
    • du versement, dès réception, des subventions attribuées aux bénéficiaires,
    • de la présence, sur tous les documents de communication liés aux actions subventionnées, du partenariat du Conseil départemental (mention ou logo),
    • du reversement au département des sommes allouées en cas de non réalisation de la manifestation :
      • Si la subvention affectée a été versée par le porteur de convention au bénéficiaire. Ce dernier doit reverser sa subvention au porteur de convention qui la restitue au département.
      • Si la subvention affectée n’a pas été versée par le porteur de convention au bénéficiaire. Le porteur de convention la restitue au département.
    • du collectage des comptes rendus financiers des actions réalisées.

 

Montant de l’aide

25% maximum du coût global de l’action
Pour les associations en amateur, le soutien du Département prendra la forme d’une enveloppe maximum de 1.500€ par canton plafonnée à 300€ par association

Comment faire la démarche ?

Procédure de mise en œuvre

Ce dispositif départemental est piloté par la Direction Générale Adjointe de l’Education, de la Culture et des sports en concertation via son service de l’Ingénierie culturelle territoriale et avec les Conseillers départementaux du canton. Il s’appuie sur un porteur de convention, signataire de la convention avec le département. Les dossiers de demande de subvention sont remis en main propre le jour de la réunion plénière

Pour une première demande

  • Se faire connaitre auprès des conseillers départementaux de son secteur
  • Contacter le conseiller culturel en charge du secteur où se déroule l’action  qui vous informera de la date de la réunion de concertation dite «â€Żplénière » au cours de laquelle sont remis les dossiers de demande de subvention.

Conseillers Développement culturel :

Secteurs Ribérac/Brantôme en Périgord/Périgord Vert Nontronnais/Thiviers/Isle Loue Auvézère/Trélissac :  
Catherine PUISARNAUD 06 72 49 67 57  

Secteurs Coulounieix-Chamiers/Saint-Astier/Vallée de l'Isle/Montpon-Ménestérol/Périgueux 1 et 2 :
Nicolas DUSSUTOUR 06 83 77 08 59 

Secteurs : Haut Périgord Noir/Terrasson/Vallée de l’Homme/Sarlat-la-Canéda/Vallée Dordogne/Lalinde :
Audrey SABOUREAU 06 72 33 01 75 

Secteurs : Sud Bergeracois/Bergerac 1 et 2/Pays de La Force/Montaigne et Gurson/Périgord Central/Isle Manoire : 
Nathalie GIROL 06 30 05 37 53

Pour un renouvellement de demande

Une réunion plénière de bilan et présentation des projets à venir a lieu une fois par an. Elle s’effectue à la demande de la Direction Générale Adjointe de l’Education, de la Culture et des sports sous l’égide des conseillers départementaux avec le porteur de convention en présence des maires et des organismes.
Des réunions intermédiaires de coordination organisées par le porteur de convention sont possibles et peuvent associer les services départementaux si nécessaire.
Un temps de rencontre individualisé appelé «â€ŻJournée de territoire » entre le service de l’ingénierie culturelle territoriale, le porteur de convention et les porteurs de projets est également programmé.

Pour toute information complémentaire:  

Vous pouvez contacter le Service de l’ingénierie culturelle territoriale ou directement le conseiller culture de votre secteur (en charge du volet technique des demandes de subvention culturelle) : Mail : cd24.ingenierie-culturelle@dordogne.fr

Chargement…